Traditions. Elles sont innombrables, souvent dérisoires, mais elles sont toujours suivies et dans de nombreux endroits de Thaïlande. Ne vous faites jamais couper les cheveux à mercredi, ne déménagez jamais un samedi. Même dans le vacarme assourdissant des rues de Bangkok, coutumes et superstitions exercent une grande influence : par exemple, les conducteurs rejoindront les paumes de leurs mains en passant devant l'hôtel de l’Erawan. D'autres coutumes sont de nature religieuse : appliquer une feuille d'or sur une statue de bouddha où donner de la lutte nourriture aux bonzes porte-bonheur. Les traditions permettent de maintenir le statu quo. Certaines sont ancrées très profondément, les femmes ne doivent jamais toucher un bonze, ni lui tendre directement un objet : personne ne doit jamais insulter le roi.
précédantUn pays de contrastes. En Thaïlande , on est frappé par les contrastes les plus saisissants. Dans le paysage urbain, les bureaux modernes côtoient les pavillons des esprits et les BMW les célèbres tuk-tuks à trois roues. Les temples et sites archéologiques sont entourés de lumières clinquantes et de panneaux publicitaires géants vantant un whisky de luxe où la dernière lubie. Les Thaïlandais ne voient pas plus de contrastes dans ces éléments disparates qu'ils ne s'étonnent de voir leur premier ministre consulté un astrologue. D'un côté ils rappelleront volontiers aux touristes que personne ne les a jamais colonisés. De l'autre, il s'empare joyeusement de tout ce qui vient d'Amérique, hamburgers, tee-shirts ou centres commerciaux géants. Leur goût pour la nouveauté devient une fascination lorsqu'il s'agit de technologie. À Bangkok, téléphones mobiles et gadgets électroniques sont pourtant en évidence que tricycles et embouteillages. Le pays s'enorgueillit même aujourd'hui de sa propre station satellite.
Costumes. Quand on pense à la Thaïlande, on imagine les sarongs (bande d'étoffe drapée autour de la taille) qu'on appelle pakoma. Les longues robes constellées de bijoux, et les costumes brillants recouverts d'orchidées. Mais pour pouvoir admirer ses costumes traditionnels, il faut la plupart du temps se rendra un spectacle pour touristes, à une fête ou à une célébration locale.
Le respect des personnes âgées et de l'autorité leur est inculquée des le plus jeune âge et persiste à l'âge adulte. Les personnes d'un certain âge, notamment les parents et grands-parents, dont trois au titre de Pi, et seront naturellement traitées avec déférence. Il en va de même pour les enseignants, les fonctionnaires, et les personnes de statut plus élevé. Les membres plus jeunes de la société leur doivent le Wai (forme de salut traditionnel) et l'obéissance sans réplique. Le respect est notamment dû aux moines bouddhistes, ainsi qu'aux membres de la famille royale, auxquelles on s'adresse dans la langue de cour appelée rachasap.
source guide: Michelin
Généralement hospitaliers, ouverts et sans façon, les Thaïlandais n'ont guère la notion du temps. Demain peut vouloir dire dans plusieurs lunes, ou jamais. Leur refrain le plus répandu en mai pen raï, c'est-à-dire « pas de problème ! ». Cela ne les empêche pas être grands travailleurs et d'une courtoisie exquise. Ce n'est qu'en dernière extrémité, qu'on les contraint à perdre la face, que leur humeur change et que leur côté plus sombre apparaît.
source guide: Michelin
Traits nationaux. Sanuk, qui signifie littéralement amusement, est le trait caractéristique le plus marquant du peuple thaï. Ce peuple plein de ressources et entrain ne se soucie ni du mauvais temps, ni de la pollution, ni du comportement houleux de ces politiques. Ce qui intéresse les Thaïs au premier chef, c’est la première occasion de rire ou leur prochain repas.

source guide: Michelin
source guide: Michelin
Rues de Bangkok
Tuk-tuks
Comme de nombreux aspects du comportement thaï, l'attitude envers la sexualité demeure paradoxale. La prostitution est très répandue : on pense qu'environ 700 000 personnes sont impliquées dans l'industrie du sexe. La majorité des hommes thaïlandais ont leur première expérience dans un bordel. Mais si la prostitution est tolérée, la sexualité demeure souvent un sujet tabou. Les femmes thaïlandaises sont censées évitaient les relations sexuelles avant le mariage. La plupart vivent chez leurs parents, et le concubinage est encore très mal vu. Cependant, la peur croissante du SIDA (on estime à plus de 600 000 le nombre de séropositifs) est en train de modifier les attitudes traditionnelles dans ce domaine, en conduisant à une meilleure éducation et à une attention nouvelle prêtée au rôle des femmes.
Lévêque Laurent contact@lejardindelolo.fr Copyright 2010 le jardin de lolo tous droits réservés.
En ville, c'est le costume occidental qui est plutôt la règle. Les représentants du gouvernement portent des costumes classiques ou des uniformes militaires. Les bonzes portent des robes de coton couleur safran. C'est seulement dans de rares tribus montagnardes au nord qu'on porte le costume traditionnel toute l'année.
Dans la campagne, on porte habituellement des paisin ou sarongs, tissés avec du coton filé chez soi ou de la soie locale. Dans les rizières, les travailleurs portent souvent d’amples chemises de coton appelées mor hom et des chapeaux en feuilles de palmier dont les larges bords protègent du soleil. À l'occasion des festivités populaires comme celle de Khao Phansa au Songkran, les femmes du pays arborent de superbes costumes brodés pour donner leurs danses rituelles et effectuer d'autres pratiques religieuses. Dans la région du nord-est tout particulièrement, on drape en diagonale sur l'épaule des bandes de tissus colorés appelés sabai, qu'on laisse pendre jusqu'à la taille.
géographie La région du Golfe La faune, la flore et l'agriculture Thaïlande citation proverbe dicton du jour histoire De 1782 à 1972 De 1973 à 2006 De 2007 à 2009 économie population Les tribus montagnardes Traits nationaux les arts Le style de Hariphunchai La gloire de Sukhothai L'art d'Ayuthaya Première période Ratanakosin La tradition bouddhiste L'enseignement du Bouddha parcs et zoos pps thèmes Seven météo calendrier perpétuel fonds d'écran vacances mon jardin week-ends voyages accueilToute personne se reconnaissant sur une photo et étant désireux que cette photo n’apparaisse plus sur mon site, me contacter : contact@lejardindelolo.fr
Sukhothai Pimaï Phitsanuloke Lopburi Korat Kanchanaburi Jomtien Damnoen Saduak Chiang Rai Chiang Mai Bangkok Ayuthaya trekking