Parcours sur OpenRunner ici.
Départ de Briançon à 8h15. Aujourd’hui, 6 cols au programme, 4 cols sur 6 cols à plus de 2000 m, le plus connu le col de l'Izoard 2360 m, le point culminant de la journée. Ce matin, je me suis réveillé à côté de l'allemand qui a fait tomber son casque hier soir à son arrivée. Ce matin, il était encore en train de bricoler sa visière.
Au sommet une BMW de 41 ans j'ai fait un cliché, c'est la jaune. C’est un Allemand naturellement. Je m'arrête à peu près une vingtaine de minutes au col de l'Izoard, histoire de faire quelques clichés puis de profiter du panorama il y a une petite boutique, là, j'achète une marmotte en peluche, naturellement. Au moment de repartir problèmes pour démarrer, je pense à ce que le collègue me disait hier, ce qu'il craint le plus quand il part en balade moto c'est le problème mécanique et la crevaison. Après plusieurs coups de démarreur sans résultat, il me vient l'idée de mettre le starter, elle démarre du premier coup. Je suis arrivé voilà 20 minutes le moteur était bien chaud, mais avec le vent et le froid qu'il fait au bout de 20 minutes je suis obligé de mettre le starter ceux qui en dit long sur le degré de température, pas étonnant que j'ai eu froid dans la montée.
Étape : Briançon - Barcelonnette. Kilomètres étape : 194 km. Dénivelé étape : 4708 m. Nombre de cols : 6.
Après une bonne heure passée dans le village qui est magnifique et quelque 181 photos, je repars en direction du col de Vars 2108 m où je m'arrête quelques minutes pour faire la photo traditionnelle du panneau indiquant le sommet. Je demande à un couple de cyclistes présents de me prendre en photo, des jeunes très affutés l'un comme l’autre. Je vois arrivé un cyclo randonneur avec une randonneuse et des sacoches le tout pas très jeune. Je l'interpelle, lui demande s'il fait la traversée des grandes-alpes, il me répond qu’il fait juste un aller, voici quelques années il faisait l'aller-retour. Apparemment, l'homme a bien roulé sa bosse, nous discutons quelques minutes et je m'aperçois que du haut de ses 73 ans l’individu à une grosse expérience du cyclotourisme.
Arrivé de bonne heure à Barcelonnette, j'en profite pour monter au col de la Cayolle. Je l'ai gravi en vélo voici quelques années, je me rappelle que c'est un col facile à faire et surtout une route très agréable. Ma mémoire est bonne, col facile, petite route très agréable, sur plusieurs kilomètres impossibles de croiser un autre véhicule même en moto il faut faire très attention tellement la voie et peu large, mais le décor est magnifique. À l'un de mes arrêts pour faire quelques clichés d'une cascade, le collègue en BMW me rattrape il s'arrête, ont discutent quelques instants, il repart, je vais le revoir au sommet. À quelques kilomètres du sommet, je ralentis fortement, je me remets même en première, un troupeau de brebis est sur la route, une bergère et surtout deux magnifiques Patous. Après avoir dépassé le troupeau et jusqu'au sommet, je vais voir de nombreuses marmottes, une dizaine vont passer devant ma roue avant, prudence est de rigueur, elles ne sont pas peureuses, elles sont bien dodues et ont une belle fourrure. Elles sont sur le bord de la route, me regardent passer, mais dès que je m’arrête pour prendre une photo elles disparaissent dans un terrier.
Je commence par le point culminant de mon étape, le col de l'Izoard. La montée se fait bien, arrivée au sommet beaucoup de vent et très froid, un motard vient vers moi, c'est le mari du couple avec qui j'ai fait des photos à Thonon-Les-Bains. Il est content de me voir. Je lui dis que je l'ai reconnu quand il m'a dépassé tout à l'heure dans l’ascension et en même temps qu'il me dépasser il s'est fait dépasser lui-même par un mec qui a une 1200 GS, il me dit qu'il a essayé de le suivre sur plusieurs centaines de mètres, mais après quelques virages il a décroché, le mec roulait trop fort, trop dangereux il prenait tout à gauche. Il me dit que s’il continue à rouler comme cela toute la journée, ce soir il va être fatigué, moi je lui réponds que si ce soir il est debout il va être fatigué. Ce n’est pas gagné qu'il soit debout ce soir a coupé tous les virages comme cela, a un moment ou a un autre il risque de rencontrer quelqu'un en face. Il roulait vraiment comme un malade le mec, à tombeau ouvert.
Dans la descente je m'arrête à la casse déserte pour faire quelques clichés. Quelques lacets plus bas je m'arrête de nouveau pour faire d'autres photos, à peine descendu de moto que me rejoint le collègue du camping d'hier avec sa BMW R 1100 RS. Il me dit qu'il va jusqu'à Saint-Véran. Il part devant, je le rejoins à la jonction de la D947, il repart devant, je le rattrape au parking de Saint-Véran où il faut payer pour garer voiture et moto, 2 € la voiture 1 € la moto.
Au sommet arrivé pratiquement en même temps que moi l’Allemand qui était près de moi au camping à Briançon, il me reconnaît et me fait signe. Visiblement il a réussi à réparer sa visière. Dans une épingle de l'ascension du col de l'Izoard il y a encore un photographe griffephotos.com, je fais le V de la victoire il m'a pris en photo je verrai au retour sur le site internet ce que cela donne et le prix surtout.
Avec le collègue nous discutons quelques minutes ensuite, nous nous serrons la main nous n'allons sûrement jamais nous revoir. Je descends vers Barcelonnette, lui vers Entraunes. Arrivée sur Barcelonnette, je me dirige vers le premier camping que je vois, la nuit et à 18,10 euros. Je trouve que c'est un peu cher, surtout, a voir le camping de l'extérieur cela n'a pas l'air d'être le grand luxe. Donc, je décide d'aller au deuxième, petit camping, mais fort sympathique, l'accueil et cool. 9 € la nuit avec possibilité de prendre le petit-déjeuner sur place, le patron me met sur un emplacement qui est à l'ombre se soir et au soleil demain matin pour que ma toile de tente sèche plus vite. (Arriver au camping 17 h). Je m'installe et je vais prendre ma douche en revenant je discute avec deux papys qui sont en train de regarder le match de foot, eh oui ! c'est la Coupe du monde. Ils sont tous les deux Marseillais, apparemment ils viennent ici tous les ans. Près de moi il y a un couple avec une Africa twin. Comme avec tous les motards que je vais rencontrer un signe de la tête pour se saluer.
Au sommet du col de la Cayolle le collègue est arrivé quelques minutes avant moi. Là se trouve deux cyclistes, j'entame le dialogue avec l'un d'eux, mais comme mon anglais est très approximatif l'échange se fait en quelques mots, cela fait 60 jours qu'ils sont partis ils font la northcape il me montre son maillot où se trouve la carte de son parcours avec les kilomètres, 7250 km il me fait voir qu'à son compteur ils ont déjà fait 5100 km, ils sont en bakepaking, c'est-à-dire que le vélo est porteur, il n'y a pas de porte-bagage. Il s'appelle Andrej Zaman, il est sur Facebook, je verrai cela à mon retour.
En Italie je me suis abrité sous un pont, il pleuvait, de l’autre côté de la route il y avait un couple motard qui était aussi à l’abri. La femme qui parlez français, m’a demandé s’il pleuvait depuis longtemps, cela faisait à peu près 1 km que je prenais de l'eau, la même chose de leur côté, ont étaient sous un nuage désireux de s'alléger. Il fallait juste attendre que le nuage se vide de son eau et après repartir. Après quelques minutes je suis reparti le nuage déversé s’est dernières gouttes, j'ai pris un petit peu d'eau sur 3 ou 4 km, ensuite j'ai quand même gardé le pantalon de pluie pour le froid.
Sommet de l'Izoard
Lévêque Laurent contact@lejardindelolo.fr Copyright 2010 le jardin de lolo tous droits réservés.
Citation Alpestre : « Il y a environ une quarantaine d'années, je faisais une longue course à pied, sur des hauteurs absolument inconnues des touristes, dans cette très vieille région des Alpes qui pénètre en Provence.» de Jean Giono - L'Homme qui plantait des arbres (1953). .
Abum de 333 clichés.
Tous les chiffres ici.
Camping du jour ici.
voyages mon jardin vacances fonds d'écran calendrier perpétuel météo thèmes Seven pps trekking 1 - Loreux - Thonon-Les-Bains 7 - Castellane - Digne-Les-Bains 8 - Digne-Les-Bains - Die 12 - Saint-Claude - Loreux 11 - Orcier - Saint-Claude 10 - Lépin-le-Lac - Orcier 9 - Die - Lépin-le-Lac accueil parcs et zoos Route des grandes Alpes et p'tites routes du soleil 2018 moto 6 - Vintimille - Castellane week-endsToute personne se reconnaissant sur une photo et étant désireux que cette photo n’apparaisse plus sur mon site, me contacter : contact@lejardindelolo.fr
citation proverbe dicton du jour Randonnée des cols Corse 2017 vélo ETAPES 2 - Thonon-Les-Bains - Bourg-Saint-Maurice 3 - Bourg-Saint-Maurice - Briançon 4 - Briançon - Barcelonnette 5 - Barcelonnette - Vintimille