Les tribus ont aussi accès aux soins médicaux. Cette action a été critiquée parce qu'elle contribue à éroder leurs valeurs culturelles et créer un état de dépendance, mais le monde extérieur empiète de plus en plus sur leur territoire, avec le nombre croissant de randonneurs sur les pistes. Le centre de recherche sur les tribus montagnardes de l'université de Chiang Maï poursuit des travaux d'un grand intérêt sur ces cultures tribales et s'efforce d'aider les populations à préserver leurs traditions et leurs identités dans un monde en évolution accélérée. source: guide Michelin
Les Hmongs (Méos). Originaires de la Chine du Sud , les Hmongs, où Méos, sont au nombre d'environ 70 000 et se regroupent essentiellement autour de Chiang Maï, Chiang Raï et Mae Hong Son. Ils vivent en général à une altitude assez élevée, entre 1000 et 1200 m, et cultive le riz, le maïs et le pavot pour l'opium. Il vénère l'esprit du ciel et sont farouchement indépendants. Ils portent des costumes de couleur noire délicatement brodée de dessins géométriques, des colliers en argent et des coiffes sophistiquées incrustées d'ornements en argent. Les femmes sont d'excellentes brodeuses et tisserandes. Les hommes font des combattants hors pair, et y ont participé à tous les conflits importants de la région.
Femme Lahus

source: pagesperso-orange.fr/monique.vincent
Les Sakaïs , peuplade aborigène, sont probablement les plus anciens habitants de la péninsule. Ils ont des traits aplatis, le teint foncé et des cheveux frisés plutôt roux. Ils mènent une existence primitive dans la jungle de la province de Yala et possèdent leur propre langue, leur musique et leurs danses.
Les Chao Le , dont le nom signifie Tziganes des maires, sont un peuple nomade aux origines obscures, qui vivent dans les îles de la mer d’Andaman, y compris Pucket. Ils ont des croyances animistes, leur propre langue et leurs propres coutumes. Ce sont des marins et des pêcheurs audacieux. Les Padong, branche des Karens, sont arrivés plus récemment du Myanmar dans la province de Mae Hong Son. Pour se conformer à leurs coutumes, les femmes portent des spirales de cuivre autour du cou. Le Chaman désigne les petites filles qui dès l'âge de cinq ans vont porter les spirales, changer tous les ans jusqu'à l'heure 20 ans. Elles en portent aussi autour des mollets. source: guide Michelin
suivantLes Karens. C'est la plus nombreuse des tribus montagnardes, avec une population d'environ 235 000 personnes, les Karens se concentrent en majorité le long de la frontière ouest avec le Myanmar (ex Birmanie). Ils cultivent le riz, élève des animaux domestiques et habitent des maisons sur pilotis. Ils vénèrent les vents et les pluies : cependant, nombres d'entre eux ont adopté le bouddhisme ou le christianisme. Les femmes tissent une toile rugueuse dans des tons rouges et orangés, dont elles font des tuniques, souvent brodée et décorée de graines. La tradition veut que les jeunes filles Karens portent de longues tuniques blanches et les échanges contre des robes rouges à leur mariage. Les hommes sont passés maîtres dans le dressage des éléphants. De nombreux Karens et Myanmar voisins ont fui les conflits engendrés par les séparatistes Karens et ont cherché refuge dans des camps sur la frontière. source: guide Michelin
Autres groupes ethniques. Découvert il y a à peine plus de 10 ans, l'insaisissable tribu des Mrabris, souvent appelé Phi Thong Luang (esprit des feuilles jaunes), ville au voisinage de la province de Nan, c'est la seule ethnie pygmée d'Asie. Par tradition, ces populations se déplacèrent avec le changement de saison, lorsque les feuilles dont ils recouvraient leurs huttes prenaient la couleur jaune. Mais eux aussi commencent à s'installer de façon permanente, abandonnant la chasse et la cueillette au fur et à mesure que la forêt régresse.
Les Akhas. Originaires du Yunnan en Chine du Sud, les Akhas sont environ 33 000 et sont parmi les derniers arrivés en Thaïlande. Ils vivent pour la plupart dans des villages sur les pentes du Doï Mae Salong. Ils cultivent le riz, le maïs et le pavot. Ce sont des animistes fervents, adorant le soleil et la lune et ils érigent des portiques pour les esprits à l'entrée de leur village. Leurs coiffes compliquées sont incrustées de pièces de monnaie et de perles de couleur. Les femmes portent des jupes noires rebrodées et des jambières en patchwork.
Originaire surtout de la Chine du Sud et du Tibet, les tribus montagnardes sont, pour la plupart arrivés assez récemment, ayant traversé la montagne au cours du siècle dernier. Seul les Karens ont vécu là plus longtemps. La plupart des tribus choisissent de vivre au-dessus de 1000 m, pratiquant la culture sur brûlis, la chasse et la cueillette, élevant des animaux domestiques, porcs et volailles. Dans le passé elle s'est déplacée d'année en année à la recherche de sol plus fertile et abîmer beaucoup l'environnement forestier et la montagne.
Femmes Yao
source: titovitj.wordpress.com
Enfant Karen
Récemment, le gouvernement a tenté d'intégrer ces populations tribales à la structure sociale thaïlandaise est de remplacer la culture du pavot et la technique du brûlis par d'autres formes de cultures. Pommes de terre, carottes, choux sont venus compléter la culture du riz. Des programmes spéciaux, impulsé par le roi et la reine mère récemment disparue, ont également encouragé les tribus des montagnes à faire le commerce de fruits et légumes de pays tempérés et a proposé dans les magasins divisent des objets artisanaux, en particulier des ornements en argent, des broderies et des tissus. Aujourd'hui, on construit aussi des écoles pour apprendre aux enfants ce qu'est la vie du pays.
Jeune femme Lisus
Femme Akhas
Les Lahus. Originaires des hauts plateaux du Tibet, les Lahuts sont au nombre d'environ 55 000, regroupés autour des districts de Fang et Chiang Raï. Ils construisent des maisons sur pilotis, dans des villages en altitude, ils pratiquent l'agriculture sur brûlis et sont réputés pour leur talent de chasseurs. Ils sont résolument animistes et procèdent fréquemment à des rituels pour obtenir la bénédiction des dieux. Il s'habille généralement de tuniques noires camps gansées de blanc.
source: chine-informations.com
source: chinatravel.com
Les tribus montagnardes. On les trouve dans la région Nord, dans les montagnes et les vallées qui longent la frontière avec le Myanmar et le Laos. On estime à 500 000 la population des tribus montagnardes, au chao doi, répartis en six groupes : Akha, Hmong, Karen, Lahu, Lisu et Yao. Ces tribus, subdivisée elle-même en nombreux sous-groupes, ont leurs propres croyances, leurs propres costumes, et parlent différentes langues : elles vénèrent les esprits du vent et de la pluie.
Enfant Méos
Femmes Padong
Les Yao. Souvent appelé Miens , ils sont originaires de Chine, ils sont environ 25 000 avis autour de Chiang Raï, Phayao et Nan. Leur culture traditionnelle et le pavot. Il vénère leurs ancêtres et pratique le taoïsme. De toutes les tribus ils sont les seuls à avoir une tradition écrite. Les femmes portent des tuniques indigo qui leur arrivent à la cheville avec des pantalons larges à petits motifs géométriques brodés au point de croix, d'épaisses écharpes pourpre autour du cou et de grands turbans. Elles se parent d'ornements d'argent pour les cérémonies et les fêtes. Les enfants portent des bonnets à pompons rouges. source: guide Michelin
Femmes Karens en train de tisser
source: routard.com
source:udonthani-en-isan.over-blog.com
Les Lisus. Il semblerait qu'ils proviennent de la Chine du Sud et du Myanmar. Ils sont environ 24 000, répartis sur neuf des provinces du Nord, ils cultivent le riz, le maïs et le pavot et vendent des animaux domestiques, porcs et bœufs. Ils sont souvent reconnaissables grâce à leurs costumes, ornements en argent étaient orales ouvragés constitués de pièces de monnaie. Les hommes sont en costume noir, avec un turban blanc. Les femmes portent des robes turquoise à manches rouge rayés, et des coiffes imposantes autour desquels elles cousent des pompons multicolores.
Lévêque Laurent contact@lejardindelolo.fr Copyright 2010 le jardin de lolo tous droits réservés.
précédant géographie La région du Golfe La faune, la flore et l'agriculture Thaïlande citation proverbe dicton du jour histoire De 1782 à 1972 De 1973 à 2006 De 2007 à 2009 économie population Les tribus montagnardes Traits nationaux les arts Le style de Hariphunchai La gloire de Sukhothai L'art d'Ayuthaya Première période Ratanakosin La tradition bouddhiste L'enseignement du Bouddha parcs et zoos pps thèmes Seven météo calendrier perpétuel fonds d'écran vacances mon jardin week-ends voyages accueilToute personne se reconnaissant sur une photo et étant désireux que cette photo n’apparaisse plus sur mon site, me contacter : contact@lejardindelolo.fr
Sukhothai Pimaï Phitsanuloke Lopburi Korat Kanchanaburi Jomtien Damnoen Saduak Chiang Rai Chiang Mai Bangkok Ayuthaya trekking