Rama IX
source:cabinet.thaigov.go.th
General Suchinda
Population. Les habitants de la Thaïlande sont 62,3 millions (chiffre de 2000), un peu plus nombreux que les Français. La densité moyenne est de 121 habitants au kilomètre carré, mais il y a d'importantes différences d'une région à l'autre. À Bangkok, la densité moyenne est de 3580 habitants au kilomètre carré, alors que dans la province montagneuse de Mae Hong Son, au nord, elle descend à moins de 20 habitants au kilomètre carré. D'après le dernier recensement, presque la moitié de la population à moins de 20 ans. L'espérance de vie moyenne d'État inondés et de 70 ans pour les hommes, 74 pour les femmes.
Migration. L'histoire longue et mouvementée de la Thaïlande, au carrefour de l'Asie du Sud-Est, a vu l'immigration incessante de population des pays avoisinants. Plus de 85 % des habitants du pays se réclament de l'ethnie thaïe, mais on peut alors ajouter plus de 5 millions de Chinois, 3 millions de lao, et des Indiens, des Birmans, Malais et Môns. Le brassage des ethnies est une politique d'intégration ouvertes ont conduit à une harmonie raciale plus grande qu'ailleurs dans la région. Pour la plupart, les groupes ethniques ont effectué des mariages croisés et adoptés des noms thaïs. En majorité, ils se veulent d'abord citoyen thaïs. source: guide Michelin

Au XIXe siècle et au début du XXe siècle, de nombreux Chinois se sont implantés le long des rivières principales et dans les villes côtières de Thaïlande pour faire le commerce des fourrures, du riz, de la soie et des épices. Aujourd'hui il joue un rôle important, voire disproportionnée, dans certains secteurs essentiels de l'économie : l'or, la banque, la finance et le commerce. On trouve une majorité de Chinois dans le vieux centre marchand de Bangkok, autour de Thanon Yaowarat, mais ils forment aussi aujourd'hui une bonne part de la population de la majorité des grandes villes.
suivantL'ancienne culture des Môns, au centre de la Thaïlande en est au sud-est de la Birmanie, remonte au VIe siècle. Aujourd'hui, les familles de Môns vivent encore autour de Nakhon Pathom et Sangkhlaburi. De nombreuses autres sont venus récemment du Myanmar (Birmanie), fuyant le régime militaire répressif.
Cependant les institutions démocratiques ont été partiellement éclipsées par l'ingérence militaire, il y a eu 18 coups d'état ou tentatives de coup d'état depuis 1932, quand l'armée est intervenue lors de période de flottement. Jusqu'à récemment, le premier ministre a presque toujours été un officier de haut rang. L'adhésion au bouddhisme et la continuité de la monarchie ont été des facteurs de stabilité croissant pour la nation thaïe, lui conférant une unité rarement trouvée dans les autres pays d'Asie du Sud-est. En 1946, la Thaïlande est devenue membre des Nations unies. Elle a également joué un rôle fondateur dans l’ANSEA, Association des Nations du Sud-Est Asiatique, forum politique et économique de la région. source: guide Michelin
Le roi Bhumibol Adulyade (Rama IX) est monté sur le trône en 1946. Des rois actuels, c'est celui qui a émis le plus longtemps. Vénéré surtout parce qu'il est proche de son peuple, il s'est rendu dans toutes les provinces pour rencontrer ses sujets. Il a mis en place des expériences agricoles sur le domaine de son palais de Bangkok, pour améliorer la qualité et le rendement des récoltes de son peuple. Pendant les émeutes de mai 1992, c'est le roi qui a demandé au premier ministre Suchinda et aux contestataires d'aplanir leurs divergences et qui a désamorcé une situation potentiellement explosive. Chaque année, le 5 décembre, a lieu la fête nationale de l'anniversaire du roi, et célébration et procession se but roule dans tout le pays. source: guide Michelin
À la suite d'un programme réussi de planning familial engagé vers la fin des années 1960 et au début des années 1970, l'accroissement de la population est passé de 3 % à 1,5 %, en faisant de la Thaïlande un exemple en matière de contrôle des naissances. Parmi les premières mesures, on a lancé dans les campagnes des programmes du genre « faites-vous vasectomiser, gagner du cochon », dès le plus jeune âge, les enfants apprennent à l'école des chansons sur le contrôle des naissances. Plus récemment, le souci de prévention du sida a rendu l'éducation sexuelle accessible à toutes les couches de la population. source: guide Michelin
La nation Thaïe. La Thaïlande possède la caractéristique remarquable d'être le seul pays d'Asie du Sud-est qui n'est jamais été colonisée. Elle n'a pas non plus été divisée par la guerre civile ou perturbée par les conflits et techniques des contrées avoisinantes. Cette réussite apparaît dans le non Thaïlande ou «Prathet Thai » qui signifie littéralement « pays des hommes libres », depuis 1932, date à laquelle la Thaïlande a adopté la monarchie constitutionnelle, la nation thaïe est gouvernée par un premier ministre, un cabinet et une assemblée nationale s'appuyant sur un corps de fonctionnaires très bien formés. Le pays se divise actuellement en 76 provinces (changwat), ayant chacune un gouverneur est une capitale provinciale, le gouvernement provincial se divise en district (amphoe), commune (tambon), les villages (mu ban) présidé par un chef de village.
Dans la région sud a dit environ 2 millions de musulmans, pour l'essentiel dans les provinces de Pattani, Yala et Narathiwat, prés de la frontière de Malaisie. En majorité, ils sont d'origine malaise et par le malais autant que le thaï. Dans les années 1970 - 1980, un mouvement séparatiste a créé plusieurs incidents le long de la frontière. Aujourd'hui, le roi possède un palais dans la province de Narathiwat, et l'islam est largement toléré. source: guide Michelin
Le peuple Khmers est présent en Thaïlande depuis le VIIIe siècle, époque où il est occupé des régions du Nord-est. On n'en trouve encore des groupes importants autour d’Aranyaprathet et au nord-est du pays, surtout dans les provinces de Buriram, Surin, et Si Saket. Le long de la frontière, on trouve aussi plusieurs camps de réfugiés, bien que la guerre ait pris fin depuis de nombreuses années. On les encourage à regagner leurs villages au Cambodge.
source misterbjerkeca.files.wordpress.com
Il y a plus de Lao en Thaïlande qu'au Laos proprement dit. En tout, environ 4 millions d'entre eux y vivent, surtout dans le nord-est et le long des rives du Mékong. La plupart sont venus en Thaïlande au XIXe siècle, quand le Siam régnait sur une partie du Laos. Il continue à parler leur langue, et garde vivants le folklore de Vientiane que les légendes du Siam.
La monarchie. Les thaïs vénèrent leur roi et ce et se montrent respectueux de la famille royale à un degré rarement rencontrée dans d'autres pays. On trouve des photographies de la famille royale dans presque tous les foyers, dans chaque village. Critiqué la royauté est considérée comme un tabou. D'après la constitution, le roi est le chef suprême de l'État, le chef religieux du pays et le chef suprême des armées. Bien que la fin de la monarchie absolue, en 1932, ait affaiblit les pouvoirs directs du roi, son influence morale n'a pas diminué.
En dehors de Bangkok (5,6 millions d'habitants), il y a peu de grands centres urbains, Nakhon Tatchassima (Khorat) vient aujourd'hui au deuxième rang avec une population d'environ 420 000 âmes. Chiang Maï abrite autour de 250 000 habitants, Hat Yai 300 000. Ce petit nombre de grandes villes reflète la nature essentiellement rurale de la société thaïlandaise. Jusqu'à récemment, la plupart des gens préféreraient vivre dans les villages, cultivant leurs champs et assurant la subsistance de famille étendue. L'avance rapide de l'industrialisation a bouleversé ce schéma. Chaque année plus d'un million de migrants saisonniers délaissés la campagne pour les grandes villes, à la recherche de travail. Et chaque année, il était de moins en moins nombreux à retourner au village. Mais la récession a renversé la tendance. Les travailleurs sont retournés par milliers dans leurs villages, qui se trouvent aujourd'hui en très grande difficulté, les salaires de la ville ne rentrant plus et l'emploi étant rares.
Lévêque Laurent contact@lejardindelolo.fr Copyright 2010 le jardin de lolo tous droits réservés.
Les Thaïs. 85 % de la population se disent d'origine siamoise, peuple qui serait originaire de la province du Yunnan en Chine du Sud. À partir du Xe siècle, ils ont commencé à descendre le long des rivières jusqu'à la Thaïlande d'aujourd'hui, s'installant d'abord au Lan Na dans le nord, puis plus tard dans la plaine centrale. Depuis cette époque, les Thaïs ont assimilé de nombreuses autres ethnies, en particulier môns, Khmers, Lao, Malais, Indiens, Persans, Shans et Chinois.
géographie La région du Golfe La faune, la flore et l'agriculture Thaïlande citation proverbe dicton du jour histoire De 1782 à 1972 De 1973 à 2006 De 2007 à 2009 économie population Les tribus montagnardes Traits nationaux les arts Le style de Hariphunchai La gloire de Sukhothai L'art d'Ayuthaya Première période Ratanakosin La tradition bouddhiste L'enseignement du Bouddha parcs et zoos pps thèmes Seven météo calendrier perpétuel fonds d'écran vacances mon jardin week-ends voyages accueilToute personne se reconnaissant sur une photo et étant désireux que cette photo n’apparaisse plus sur mon site, me contacter : contact@lejardindelolo.fr
Sukhothai Pimaï Phitsanuloke Lopburi Korat Kanchanaburi Jomtien Damnoen Saduak Chiang Rai Chiang Mai Bangkok Ayuthaya trekking