À la fin du XVIIIe siècle, l'intérêt pour le glorieux héritage de Sukhothai fut ravivé avec l'avènement à Bangkok Rama Ier, premier monarque de la dynastie Chakri. On retira des ruines de nombreuses statues pour orner les temples de la nouvelle capitale.
Savourer un ananas.
Wat Phra Si Ratana Mahathat. Ce sanctuaire était le centre religieux de la ville. Une inscription indique qu'il a sans doute été fondé durant les premières années du royaume de Sukhothai. Cet important domaine (200 m x 200 m) construit en latérite est entouré de murs et de douves, fut rénové est agrandi tout au long de la période de Sukhothai. Il comprend un wihan principal, un ubosot, 10 autres wihan et environ 200 chedi. Tous ont fait l'objet de restauration.
Le parc. Douves et bassins ont été curés et révèlent le plan caractéristique de la cité, défendu par trois murailles en terre, symbolisant le noyau sacré que la croyance bouddhiste associe à la paix et au bonheur célestes. Quatre portes principales permettent l'accès à l'enceinte entourée de douves. Comme Sukhothai était bâti assez loin de la rivière, ces douves servaient probablement de conduite et de réservoirs pour l'eau captée aux sources des montagnes voisines. Ces techniques novatrices témoignent de la grande ingéniosité et de l'habilité des habitants. Les vestiges de la Sukhothai historique comprennent des ruines en latérite ou en brique de sanctuaires religieux et de monuments du type des chedi. Les toits couverts de tuiles soutenues par des ossatures de bois, ainsi que les résidences royales ou les maisons d'habitation, traditionnellement construites en bois, ont maintenant disparu.
Le règne de Li Thaï fut marqué par sa faiblesse politique. Voyant son royaume s'effriter, le roi se déplaça vers le sud à Phitsanulok, avant-poste majeur, pour résister à l'influence envahissante d'Ayuthaya, autre royaume thaï fondé en 1350 dans la basse vallée de la Chao Phraya. Les forces d'Ayuthaya affaiblirent progressivement Sukhothai, et, sous le règne de Mahathammaracha IV (819 - 38 environ), dernier roi de la dynastie de Sukhothai, le royaume fut finalement annexée par le roi Borommatrailokanat d'Ayuthaya. Cet événement ouvrit la confrontation directe entre Ayuthaya et Chiang Maï, autre puissant royaume thaï. 10 années de guerre s'ensuivirent, entrecoupées de négociations s'appuyant sur leur foi commune, le bouddhisme, comme instrument de paix. C'est ainsi que Sukhothai devint un État vassal devant allégeance au royaume d'Ayuthaya, est connu le même sort que ce dernier lors de sa chute.
Sukhothai. 115 787 habitants. La région du Nord de la plaine centrale, bordée de chaînes montagneuses et irriguée par la rivière Yom, a été le berceau de la civilisation thaïe. Sukhothai a été capitale d'un puissant empire, qui a façonné le génie politique et culturel thaï pendant près de deux siècles (milieu du XIIIe - milieu du XVe siècle). Sa domination s'étendait jusqu'à Vientiane au Laos, Pegu en Birmanie et Nakhon Si Thammarat au sud. Il a aussi établi des liens diplomatiques avec l'empire chinois. Ces réalisations remarquables dans les domaines de l'art et de l'architecture, combinant influences khmères, mône et cinghalaise, ont subsisté jusqu'à ce jour. Sukhothai, et ses villes satellites Si Satchanalai et Kamphaeng Phet, ont été classées Patrimoine mondial par l'Unesco.
source: guide Michelin
source: guide Michelin
Chedi principal. Le Si Mahathat, qui renferme, croit-on, des reliques du bouddha, est le plus grand et le plus haut des édifices du site. Huit chedi satellites l'entourent. Sa forme élancée est couronnée d'un dôme en bouton de lotus caractéristique de l’architecture simple mais élégante de Sukhothai. Quatre des chedi secondaire en latérite, tournée vers les points cardinaux, reprennent le style du Prasat de style khmer simplifié au goût de Sukhothai, tandis que les autres chedi d'angle s’inspirent notamment de l'art du Lan Na. Les niches des petits chedi abritent des statues du bouddha. Leurs stucs décoratifs illustrent des épisodes importants de l'histoire du bouddha, notamment sa naissance et son accession au nirvana. Les superbes motifs et les formes animalières rappellent des arts cinghalais et birman inspirés du bouddhisme Theravada. Le chedi principal possède une base sur laquelle se déroule une belle frise stuquée de moines bouddhistes marchant en prière. Il est en outre encadré par deux mondop abritant de deux immenses bouddhas debout.
Parc historique. Le parc historique de Sukhothai, ouvert en 1976, regroupe les vestiges de 193 sites sur une superficie de 70 km². Un grand programme de restauration lancée en 1960 par le département des Beaux-Arts a permis de restaurer ou reconstruire aux soigneusement presque tous les monuments. Les pièces anciennes découvertes sur le site sont exposées au musée national de Ram Khamhaeng. Le parc a été divisé en cinq le secteur, chacun donnant lieu à un droit d'entrée séparée.
L'aube heureuse. Au XIe - XIIe siècle, existaient déjà des localités fortement peuplées dans la plaine aux confins de la Thaïlande du Nord. Ses premiers peuplements, à proximité des voies de communication, prirent de l'importance pour former ensuite le royaume thaï de Sukhothai, cet « aube heureuse » datant des environs de 1235. Sri intharathit fut un des chefs thaïs contribuèrent à repousser les suzerains khmers hors de la région. Il devint le premier roi de Sukhothai et prit le nom d’Intradit. Son fils, Ram Khamhaeng le Grand, gouverna le royaume pendant son âge d'or, de 1279 à 1298. Ce monarque compétent conçu un alphabet thaï, favorisa le bouddhisme est agrandi le royaume. Cet essor spirituel du matériel, notamment dans l’art et la culture, était à son apogée quand le roi Li Thaï (1347 - 1368 ?) Monta sur le trône.
Lévêque Laurent contact@lejardindelolo.fr Copyright 2010 le jardin de lolo tous droits réservés.
Parc historique Wat Prasri Ratana Mahatat et le Wat Sra Sri, 72 photos.
source: guide Michelin
Thaïlande Korat Lopburi Phitsanuloke Kanchanaburi Chiang Mai Bangkok Sukhothai Ayuthaya Jomtien accueil voyages week-ends mon jardin vacances fonds d'écran citation proverbe dicton du jour calendrier perpétuel thèmes Seven pps parcs et zoos Damnoen Saduak Pimaï Chiang Rai météoToute personne se reconnaissant sur une photo et étant désireux que cette photo n’apparaisse plus sur mon site, me contacter : contact@lejardindelolo.fr
trekking